La notion est désormais considérée comme un critère de décision par une majorité d’acheteurs.

Longtemps considéré comme totalement “ringard” par les acheteurs “B to B” du secteur privé, le concept gagne du terrain.

Selon l’enquête annuelle menée par le cabinet AgileBuyer et le Conseil national des achats (CNA), la notion est désormais considérée comme un critère de décision par une majorité d’acheteurs (54 %), contre 31 % en 2017 et 16 % en 2016.

L’évolution est particulièrement forte dans le secteur privé, tandis que le secteur public se montre plus prudent, du fait d’un code des marchés publics imposant une égalité de traitement avec les autres entreprises européennes.