Communiqué de presse – Le quatrième rapport « Flash » Diamond Insight de De Beers Group s’intéresse à la façon dont la pandémie devrait influencer les grandes tendances du design des bijoux pendant la saison des fêtes.

Le design des bijoux en diamants pour la prochaine saison des fêtes devrait être influencé par ce que ressentent les consommateurs face aux événements de cette année et par l’impact des confinements. C’est en tout cas ce qu’indique le quatrième rapport « Flash » Diamond Insight de De Beers Group, publié le 23 septembre.

De Beers Group s’est associée au grand cabinet londonien de conseil sur les tendances de la mode, Adorn Insight, pour étudier les données des recherches menées par le minier auprès des consommateurs depuis le début de la pandémie et appliquer les grandes tendances de la mode à ces conclusions. Il en résulte des prévisions sur les principaux thèmes que les bijoutiers peuvent s’attendre à observer à l’automne-hiver 2020 et au début de l’année prochaine.

Trois grandes tendances ont été identifiées : le nouvel attrait du facteur artisanal, les beautés naturelles et l’investissement dans ce qui se fait de mieux. Elles montrent que la pandémie devrait influencer les préférences de design des consommateurs dans trois grands domaines : une meilleure appréciation du côté artisanal et du design personnalisé, un plus grand souhait de posséder des designs et des matériaux faisant référence à la nature et une préférence pour l’investissement dans des articles intemporels.

Chacune de ces tendances est déjà présente dans les nouvelles collections des grandes marques de bijoux. D’après le rapport, elles devraient gagner en importance à l’approche de la saison des fêtes.

Bruce Cleaver, le PDG de De Beers Group, a affirmé : « À l’approche de cette saison commerciale cruciale pour de nombreux détaillants de bijoux en diamants, il va être important de comprendre les principales tendances du design, étant donné la période de profonds changements et de fortes incertitudes que nous vivons. La pandémie a accéléré des tendances qui étaient déjà sous-jacentes, comme le souhait de posséder un article artisanal, authentique et durable, tout en accentuant l’intérêt des consommateurs pour la beauté immuable de la nature et des designs classiques, à l’épreuve du temps. Les détaillants de bijoux en diamants vont forcément s’intéresser à la façon dont ces tendances peuvent se concrétiser dans leurs prochaines collections, le marketing et le merchandising. »

Le rapport reprend également les conclusions de la toute dernière étude de De Beers Group auprès des consommateurs, achevée fin août, qui avait montré que la confiance des clients américains commençait à se rétablir par rapport au mois précédent. Lors de la toute dernière vague de recherches, 65 % des Américains avaient déclaré qu’ils étaient plus enclins à offrir un cadeau important à une personne aimée qu’avant la pandémie. Pour les personnes en couple, ce chiffre passait à 77 %. De plus, 55 % des consommateurs ont affirmé qu’ils étaient sortis pour faire des achats ou rencontrer du monde au cours du mois passé, pour la première fois depuis le début de la pandémie. Par ailleurs, davantage de femmes ont affirmé qu’elles n’avaient plus peur d’aller acheter un bijou en diamants en personne et elles étaient moins nombreuses à affirmer qu’elles se sentaient plus en sécurité en achetant en ligne.

Quant à savoir quels sont les types de bijoux en diamants dans lesquels les consommateurs seraient prêts à investir, la bague en diamants a été le premier choix pour 36 % des personnes interrogées, suivie par un pendentif ou un collier en diamants pour 30 % et des clous d’oreille pour 22 %.

Source De Beers