A compter du mercredi 26 juin, les soldes d’été débutent et seront, pour la dernière fois, de six semaines.

Face à une multiplication des ventes privées, promotionnelles, de destockage, le législateur, au travers de la loi Pacte, est venu revoir la définition et les modalités des soldes.

Trois points essentiels ont été modifiés.

Tout d’abord, les soldes seront à compter de l’hiver prochain d’une durée de trois semaines, contre six semaines aujourd’hui.

Ensuite, les dates ne seront plus prises pas décret mais par arrêté ministériel, permettant ainsi plus de souplesse dans la prise de décision.

Par ces modifications, le législateur espère donner un nouveau souffle aux soldes en redynamisant le commerce d’une part et en permettant aux commerçants de se concentrer sur une période plus restreinte et ainsi ne pas s’essoufler.